Forum de la guilde Compagnie du Loup Gris sur Kirin Tor - Alliance
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au front ! ...Après un léger détour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Amberina

Amberina

Messages : 203

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Jeu 20 Déc - 10:39

Pendant que les autres mettaient leur plan en marche, Amberina passa son temps libre avec Thenna, s'ouvrant à elle sur sa propre enfance, n'ayant connu que des parents adoptifs sous la forme de personnels d'orphelinats.

Si des personnes extérieurs assistaient à leurs discussions, elles seraient tout de suite fortement étonné par la chaleur et la compassion dont elle pouvait faire preuve en ce moment, bien loin de la froideur qu'elle montrait habituellement vis à vis des autres personnes qu'elle côtoyait.

Le seul moment où elle pris un ton grave fut quand elle lui demanda sa décision vis à vis de son père.


Le reste du temps, elle le passa à s'entrainer pour récupérer de l'affrontement avec le dernier valseur et on pouvait régulièrement la voir utiliser les rapaces mort-vivants comme cible, même si aucun d'entre eux ne fut retrouvé criblé de flèches.



Pour Abermalt:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yerisha



Messages : 90

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Jeu 20 Déc - 15:23

Pour ce qu'en savait Yerisha, la plupart des dispositifs magiques visant à empêcher une fuite magique se résumaient à empêcher toute utilisation de la magie par les personnes prises au piège, ou du moins à perturber grandement son utilisation - ce qui était gênant, compte tenu du fait que la plupart des membres de la compagnie utilisaient une forme ou une autre de magie. Par ailleurs, mettre en place un tel dispositif nécessiterait du temps et des ressources, ce qui n'en faisait peut être pas une solution idéale pour la situation présente...

Eventuellement, une 'oubliette arcanique' pouvait être aménagée à proximité, laquelle serait créée de manière à capturer toute personne tentant de se téléporter depuis un certain périmètre - mais encore une fois, la mise en place d'un tel sortilège nécessiterait également du temps, et des ressources magiques importantes.

Une autre possibilité était de mettre en place des sortilèges qui s'activeraient pour bloquer le lancement d'un sort, mais s'il s'agissait avant tout d'empêcher une fuite, cela nécessiterait un calibrage précis. Hildregarde, Grisvald et les fiers chevaliers de l'Acherus aux tailles diverses pouvaient éventuellement aider au calibrage selon les connaissances ou les idées qu'ils avaient de ce que Nécron pourrait utiliser comme sort pour s'enfuir - ainsi que Thenna si elle avait quelques connaissances en la matière.

Quant aux possibilités de fuite physiques, Yerisha laissa les autres membres de la compagnie trouver des solutions adaptées, demandant simplement si les croisés n'avaient pas des lances-harpons, comme la Compagnie avait pu en voir chez les vrykuls dans le Fjord.

Concernant l'embuscade en elle-même, un sort de dissimulation pouvait être lancé sur les membres qui ne seraient pas là pour 'accueillir' directement Nécron, afin de dissimuler à la fois leur présence physique, mais également les émanations, en quelque sorte, de leurs pouvoirs respectifs. Cependant, Yerisha suggéra que peut-être Katanja pouvait rester à découvert, comme trophé capturé par les valseurs, en attente d'une reconversion au service de Sylvanas... Grisvald pourrait faire croire qu'il la maîtrisait grâce à ses pouvoirs supérieurs de pseudo-liche, ou autre...

Enfin, la draenei proposa de demander à nouveau l'aide des quel'dorei de la forêt, si le temps le permettait, afin de pouvoir prendre Nécron et ses troupes à revers quand ils seraient arrivé au camp des croisés. Ceci dit, le timing pouvait être délicat, et il valait sans doute mieux éviter d'alerter le camp sin'dorei qui pouvait avoir révisé ses priorités, notamment en terme d'allégiance, aussi Yerisha laissa aux experts stratège le soin de décider.

Si les préparatifs lui en laissèrent le temps, l'arcaniste tentera de converser avec Grisvald au sujet de ce qu'il pouvait ressentir à l'idée d'affronter son beau-frère - et de ce qu'il pensait qu'il pouvait être advenu de sa soeur. Quand bien même le chevalier gilnéen était un adepte des sentences brutales et d'une certaine solitude, voire indifférence face aux événements, Yerisha ne pouvait pas croire qu'il ne se sentait pas concerné par les événements en cours, et par les conséquences qu'ils allaient engendrer.
Revenir en haut Aller en bas
Katanja

Katanja

Messages : 311

Feuille de personnage
Âge:

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Jeu 20 Déc - 19:25

Katanja n'avait rien contre le fait de faire la chèvre. Elle y avait pensé, mais sans avoir d'idées concrètes.
Elle proposa de transformer la tour en appat, et de simplement creuser une fosse devant l'entrée, dont le fond serait tapissé d'épieux, et qui pourrait peut-être permettre de focaliser des sorts anti-magies. Le trou pourrait facilement être masqué par une couverture de tissu et de neige.
Si le temps et les ressources manquaient pour accueillir l'ennemi comme il se devait, il leur fallait revenir aux dispositifs les plus simples.
Revenir en haut Aller en bas
Abermalt

Abermalt

Messages : 631

Feuille de personnage
Âge: Cinquantaine

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Jeu 20 Déc - 21:50

En accord avec le groupe, le message fut donc envoyé avant que la Compagnie puisse prendre une nuit de repos avant de faire face à la journée de préparatifs.

Le lendemain, l'inventaire des ressources et des menaces fut fait : Les réserves d'eau bénite étaient à sec, et Thenna ne savait pas jusqu'où dans le continent elle devrait aller pour en trouver. La Croisade d'Argent n'avait pas laissé énormément de postes de garde derrière elle. Il restait cependant toujours des cordes, torches et l'essentiel des fournitures pour survivre dans le désert gelé. Plusieurs armes des croisés, même si elles n'étaient pas toutes bénites, étaient toujours utilisables : boucliers, lances, épées, arcs et flèches. A défaut de lance-harpon, il était toujours possible de bricoler quelque chose de ces équipements.

Grisvald s'opposait tout de même à l'idée du piège d'épieux. Cette embûche avait fait ses preuves face à des groupes  peu méfiants durant la guerre, mais Eugène était plus observateur et s'attendrait de toute façon à être escorté par son hôte, que le gilnéen incarnait. Et puisqu'on parlait de trou, il n'y en avait pas à creuser au pied de la tour, puisque celui du seigneur nérubien était resté béant.

Pour ce qui était à craindre, il fallait envisager que la cible pourrait avoir accès au royaume des ombres. Et il y avait à cela peu de parade, si ce n'est la poursuivre dans ce domaine, chose à laquelle Hildregarde et les chevaliers de la mort pourraient se rendre utiles. Les téléportations plus classiques et autres parchemins de rappel n'étaient pas à exclure, fort heureusement ces sorts étaient plus faciles à contrer. Finalement, une monture qu'elle soit volante ou terrestre, vivante ou morte, s'avérait peut-être la difficulté la moins épineuse, à condition de ne pas la négliger et de rapidement la localiser.

Ensuite, si la dissimulation de la Compagnie et la pose d'entraves solides pouvaient être facilement confiées à des mains magiques, il restait plusieurs détails à régler pour que le piège ne soit pas révélé. Par exemple, Nécron s'était vu promettre un trésor gardé par la Lumière. Il faudrait trouver un moyen d'en reproduire les effets, même ponctuellement ou au contraire de manière passive. Le don des Naaru des draenei ou l'un des codex bénis des croisés pourraient suffire.

La tour, du fait du grand trou à son seuil était exclue de servir à l'embuscade. La grande tente des croisés devrait faire l'affaire. Les meubles et les fournitures pourraient d'ailleurs être aménagés pour servir de couverts aux tireurs et lanceurs de sort, sans en avoir l'air. Toutefois, l'abomination était une force sur laquelle il faudrait compter, car même si elle était trop ample pour franchir le seuil de la tente, elle pourrait facilement la déchirer et la saccager.

Enfin, l'idée que Katanja serve de prisonnière trophée pouvait paraître surfaite, mais n'en était pas moins bonne. Elle permettrait à la draenei d'être plus rapidement et plus facilement à portée de frappe. Qui plus est, un chevalier de la mort affilié à l'Alliance et la Lame d'Ebène fait prisonnier ne pouvait que rassurer Nécron. Cela signifiait que ses agissements n'avaient pas encore été rapportés à l'une ou l'autre de ces deux factions. Un argument à faire valoir lors de son arrivée.

Passées ces considérations tactiques, le souci du moral du groupe se posait. Du moins pour une petite partie de celui-ci. Thenna resta longuement à écouter Amberina, c'en était même amusant de comparer les singeries de leurs camarades d'enfance. Mais partager ces souvenirs aida la mage à faire le point sur la sienne. Elle avait vécu et aussi survécu longtemps sans ses parents. Avait vu le passage du Fléau dans la ville des mages, puis plusieurs années de guerre. Elle avait ensuite fini par retrouver cousins et oncles, avec la Compagnie qui s'avérait une plus grande famille qu'elle en avait connue.
Elle n'avait pas à se lamenter trop longtemps sur son sort, ou à hésiter sur le fait que son père devait être arrêté. Toutefois elle voulait avoir l'occasion de lui parler et de préférence pas sous la forme d'un geist décérébré. Rune de confinement et autres entraves seraient donc ses préférences pour piéger son géniteur.

De son côté, Grisvald n'avait pas vraiment de grandes confidences à donner à Yerisha. Il avait toujours considéré Eugène Hautelande comme un faible et un couard méprisable, dont le seul intérêt pour la famille Rocvent avait été de laisser sa sœur en conserver le nom malgré leur mariage. En fait, il considérait la confrontation à venir avec curiosité, se demandant si son beau-frère serait suffisamment en confiance pour faire face à ses opposants ou s'il conservait quelque ruse pour renverser l'issue du combat ou s'y soustraire. Finalement, le gilnéen était satisfait d'une chose : quoique le Fléau ait pu faire subir à sa sœur, elle n'était pas tombée assez bas pour se ranger du côté de la Reine Banshee. Quant aux conséquences de leurs actions ici, n'étaient-elles pas évidentes ? Les réprouvés ne bénéficieraient jamais du pouvoir récolté sur le continent gelé et sa nièce pourrait peut-être enfin faire le deuil de ses parents.

La journée aurait pu se terminer sur cette note fataliste, si le faucon squelette n'était pas revenu avec une réponse. Celle-ci n'avait pas été écrite de la main de Nécron, mais par le lieutenant réprouvé qui l'accompagnait. Elle annonçait que le chef d'expédition restait pour le moment en "méditation" dans la caverne de Deuillegivre afin d'en maîtriser les pouvoirs. A ce titre, la troupe expéditionnaire était envoyée la première au poste des croisés afin de le sécuriser. Nécron les y rejoindrait par ses propres moyens -qui n'étaient pas mentionnés- lorsqu'il en aurait fini avec ses propres découvertes.

La nouvelle agaça Grisvald tout autant qu'elle laissait Njordhround perplexe. Le worgen fit alors la proposition suivante : lorsque ses camarades seraient revenus d'Achérus, il partirait avec eux à la rencontre des réprouvés afin de leur couper la route et de s'assurer que Nécron arriverait seul. Et s'il n'était pas trop tard, alors peut-être les queldorei de la forêt de cristal pourraient se joindre à cette bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Amberina

Amberina

Messages : 203

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Ven 21 Déc - 8:56

Amberina rappela qu'on ne connaissait pas le moyen de communication entre Nécron et son lieutenant et qu'il serait sans doute plus sage de les laisser arriver jusqu'à la tour. Partir à la rencontre des réprouvés restait quand même une bonne idée, non pas pour les intercepter, mais pour endormir leur méfiance et accessoirement, "marquer" les chefs et s'en débarrasser le plus discrètement possible.

Elle suggéra aussi qu'il pourra être utile de rajouter la mention d'un bonus en la présence de Thenna, si elle était d'accord. Après tout, cela pourrait aiguiser l'appétit de leur adversaire et le rendre plus imprudent.
Revenir en haut Aller en bas
Katanja

Katanja

Messages : 311

Feuille de personnage
Âge:

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Ven 21 Déc - 9:47

Apprenant la nouvelle d'une avant-garde, Katanja fut d'accord avec Njordhround : maintenant que l'annonce d'un grand pouvoir à Nécron avait été faite, le mieux était de détruire l'avant-garde.
Ainsi, sans nouvelles, Nécron pouvait imaginer que Valseur avait fini par libérer ce pouvoir et s'en servait à ses propres fins. Le fait de ne plus avoir de nouvelles de son avant-garde ne pouvait que l'inciter à aller enquêter par lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Yerisha



Messages : 90

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Ven 21 Déc - 13:04

Après avoir écouté les réponses de Grisvald, Yerisha aura ajouté, l'air légèrement gênée, qu'elle pensait aussi, concernant les conséquences et les suites de cette expédition, à son futur à lui personnellement. Elle enchaîna cependant rapidement sur autre chose, lui demandant quel était à son avis le meilleur moyen de détruire rapidement l'abomination. Eventuellement, elle pouvait lui préparer un aller direct par téléportation dans le trou creusé par le nérubien, si celui-ci pouvait l'empêcher de remonter.

Concernant la réponse envoyée par Nécron, Yerisha se rangea à l'avis des chevaliers de la mort de tout poil, ou corne : mieux valait une destruction rapide de celle-ci à distance, afin de ne pas avoir à les gérer ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Abermalt

Abermalt

Messages : 631

Feuille de personnage
Âge: Cinquantaine

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Sam 22 Déc - 12:46

Même si la décision pour la Lame d'Ebène de partir au devant de l'avant-garde avait été quasi-unanime, Amberina disait vrai : Il fallait s'assurer que les réprouvés soient neutralisés sans que Nécron en ait vent. Et considérant que le chef de l'expédition ne communiquait avec ses meilleurs éléments que par faucon, le procédé utilisé par l'avant-garde était certainement le même.

Justement, les compagnons de Njordrhound finirent par revenir, apportant à Katanja et Grisvald, leurs armures flambant neuves. Le gilnéen se résolut toutefois à n'en porter que quelques pièces, avant de les couvrir des haillons du Valseur 3 : Impie, dont il avait besoin pour l'embuscade.

Hilda, Magdalena et Twik furent donc tenus au courant du stratagème et l'accueillirent avec un des regards entendus. L'annihilation de l'avant-garde semblait dans leurs cordes, en tout cas plus que l'embuscade dans la tente. Les chevaliers purent aussi informer Yerisha sur les meilleures façons de mettre une abomination hors d'état de nuire : ces créatures étant extrêmement résilientes il était impossible de les neutraliser rapidement, sans la puissance de feu adaptée. La meilleure tactique restait finalement de les incapaciter progressivement, un membre après l'autre et de s'en prendre aux coutures qui les tenaient entière jusqu'à ce qu'elles répandent leurs entrailles au sol.

Pour revenir au plan, Thenna préférait ne pas y déroger en indiquant sa présence. Transmettre la nouvelle impliquerait peut-être plus de renseignements que le Valseur 3 n'en avait sur son supérieur et risquait d'éveiller la méfiance de celui-ci. La mage se mit donc plutôt au travail en préparant les runes de confinement dont elle aurait besoin pour retenir son père. Elle recommanda aussi à la compagnie de préparer des entraves plus matériels, des fois que leur cible use d'anti-magie. Même un filet bricolé de cordes pourrait suffire s'il était assez pesant.

Grisvald, enfin, n'avait pas de doute quant à son avenir. S'il était venu jusqu'ici pour traquer l'expédition des chevaliers réprouvés, c'était avant tout pour protéger son royaume. Une fois cette mission terminée dans le Norfendre, il la reprendrait ailleurs d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Katanja

Katanja

Messages : 311

Feuille de personnage
Âge:

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Sam 22 Déc - 12:53

Katanja reçu son armure réparée avec une joie sans nom - un bref hochement de tête, accompagnée d'une chaleureuse bourrade à Magdalena, comme elle avait vu faire les Humains vivants - et acquiesca à l'idée de préparer un filet.
Elle se tourna alors vers Amberina, sans aucun doute l'experte en couture filets de la Compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Abermalt

Abermalt

Messages : 631

Feuille de personnage
Âge: Cinquantaine

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Lun 24 Déc - 3:06

Malgré le souhait de Thenna de faire quelque chose pour que sa mère repose en paix, il ne restait plus grand chose de l'abomination qui fut sa génitrice pour organiser des funérailles décentes. Toutefois, en fouillant dans les viscères, Grisvald finit par tirer une vieille boucle de ceinture portant l'emblème de Gilnéas. Tendant l'objet à sa nièce, il lui indiqua qu'il pourrait l'emmener à la tombe dressée en mémoire à Brunehilde afin qu'elle puisse enfin faire son deuil et laisser cette histoire désastreuse derrière elle. Rendue apathique par l'épuisement du combat, sa blessure et peut-être le choc de ce qui venait de se jouer, la mage ne répondit rien et se contenta de serrer l'objet entre ses mains.

La carcasse explosée de l'abomination posait cependant un tout autre problème : l'odeur et la vue des tripes répandues sous la tente risquaient de rendre le sommeil difficile pour ceux dont l'odorat n'avait pas été endormi par la mort. A moins de vouloir passer la nuit dans la tour, la Compagnie devrait nettoyer rapidement les lieux !

Heureusement, Njordhround et ses chevaliers finirent par revenir, et avec eux plusieurs goules qui avaient aidé à l'attaque contre l'avant-garde réprouvée. Ou qui avaient été l'avant-garde réprouvée, ce n'était pas vraiment clair. Toujours est-il que les goules raffolaient de tripes d'abomination et se mirent au nettoyage avec une voracité répugnante. Disposer des corps de Nécron et de la forestière sombre fut un prétexte bienvenu pour quitter la tente et son spectacle peu ragoûtant.

Durant les très peu cérémonieuses funérailles qui s'en suivirent, les deux séides de la Reine Banshee furent dépouillés de toute correspondance ou renseignement qui aurait pu être utile et brûlés, ce qui eut le mérite d'offrir un peu de chaleur aux vivants. Thenna s'assit devant le bûcher, mais préférait contempler la vieille boucle de ceinture, pleurant longuement sur le sort de sa mère et sur la traîtrise et la faiblesse de son père.

Insensible à l'ambiance morose, Magdalena vint charrier Katanja à propos de son armure encore endommagée. Avec une bourrade franche, la vrykule dit à la draenei que si elle comptait encaisser ainsi les coups de tels monstres, elle pouvait adopter les atours de certaines vierges guerrières qui partaient au combat avec pour seules protections une tassette et un bustier.

Lorsque les goules eurent fini leur travail de nettoyage, elles furent priées de rejoindre le bûcher et d'aller y brûler à leur tour. La tente était redevenue habitable, à ceci près qu'il y avait désormais un trou dans le plafond de la toile. Si rien n'était fait, la nuit serait plus froide qu'à l'accoutumée.

Avant de laisser les vivants dormir, les morts voulurent discuter de la conclusion de toute cette affaire. Le fait que les réprouvés tentent de créer leur propre génération de chevaliers de la mort était préoccupant. La Lame d'Ebène devrait renforcer sa vigilance dans le Norfendre afin que d'autres ne viennent pas en chercher les sombres pouvoirs. Et parce qu'il était difficile de dire dans quelle mesure les recherches menées par les Valseurs avaient pu parvenir aux réprouvés, il faudrait aussi surveiller les prochaines positions militaires déployées par les morts-vivants de la Horde au cas où l'un de ces individus y serait détaché.

C'est sur ces résolutions que les chevaliers de la Lame quittèrent la Compagnie, laissant entendre à Katanja qu'elle pourrait toujours les contacter via l'Achérus, si le besoin se présentait. Ils exprimèrent aussi leur contentement quant à la façon dont leur sœur de mort avait su gérer la menace, et ce alors qu'elle devait parallèlement veiller sur les vivants qui l'accompagnaient. Des hochements de tête furent échangés, et parfois même des poignées de main.

Une porte de la mort plus tard, la Compagnie put dormir tranquille et les corps harassés par le combat en furent reconnaissants. Le lendemain, l'hostilité du climat et le constat qu'il ne restait plus rien à accomplir dans le désert gelé encouragea beaucoup l'idée de rentrer au bercail. Consommant les cristaux de mana qui avaient poussé sur son corps durant le combat, Thenna proposa aux membres de la Compagnie un portail pour les destinations de leur choix, indiquant qu'elle-même comptait se rendre à Gilnéas pour y retrouver le reste de sa famille et cheminer jusqu'à la tombe de sa mère.
Revenir en haut Aller en bas
Katanja

Katanja

Messages : 311

Feuille de personnage
Âge:

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Lun 24 Déc - 9:27

Katanja semblait vaguement détendue, maintenant que la mission s'était terminée avec succès. On put même l'entendre répondre à la Magdalena quelque chose comme "tassette toi même !".

Après avoir aidé pour le ménage de la tente et surveillé le festin des goules, elle salua la Compagnie et invoqua sa sombre monture. Elle désirait en effet rester quelques jours à parcourir quelques vallées enneigées de ces terres désolées qui l'avaient vue mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Yerisha



Messages : 90

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Mar 25 Déc - 16:43

Cérémonie ou non, nettoyage macabre ou non, Yerisha ne manqua cependant pas de dire les prières d'usage, du moins selon les traditions par lesquelles elle avait vécu, pour que les âmes des morts victimes du Fléau ou des actions plus récentes des réprouvés connaissent la paix et le repos. Elle alla même jusqu'à prononcer quelques paroles pour Eugène - et sa sinistre garde du corps également, car s'ils s'étaient fourvoyés loin de la Lumière, ils auraient peut-être l'occasion de se repentir de leurs action et d'y revenir.

Une fois ces affaires terminées, la tente vaguement rafistolée pour éviter que la compagnie deviennent celle des loups gelés, les félicitations, inquiétudes et adieux échangés avec les chevaliers de la Lame d'Ebène, et la nuit finalement passée, l'heure du départ arriva. A l'instar de Katanja, Yerisha décida de rester un peu sur ce continent, prévoyant de d'abord repasser par la Forêt du Chant de Cristal chez les quel'dorei, avant de continuer vers les Grisonnes pour passer un moment dans le camp de brigade.

Concernant cette dernière destination, outre le fait de passer un moment avec les enfants et d'essayer de leur donner goût à la magie, la draenei évoqua de potentielles recherches concernant certaines forces élémentaires de la région, et la magie runique que ces dernières manipulaient. Par ailleurs, elle glissa à Thenna qu'elle en profiterait également pour réfléchir à son problème de... peau.
Revenir en haut Aller en bas
Katanja

Katanja

Messages : 311

Feuille de personnage
Âge:

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Mer 2 Jan - 11:12

Katanja chevaucha jours et nuits sur sa sombre monture, franchissant des cols enneigés et désolés.
Elle parvint ainsi à l'extrémité nord de la Couronne de Glace, où elle passa quelques jours dans un camp de la Lame d'Ebène.

Puis elle regagna Achérus avec une liste de matériel à envoyer aux camps avancés de la Lame. Là, elle subit les sarcasmes de ses congénères qui lui dirent qu'elle "s'humanisait" à vue d'oeil au contact de ses "amis" vivants, et que si ça continuait, elle aurait bientôt besoin de dormir, et même de se nourrir !
Il fallu qu'elle projette dans une gangreforge une goule téméraire qui voulait lui passer une "guirlande de l'Hiver" entre les cornes pour que les plaisanteries cessent.

Jamais elle n'aurait avoué que ses "amis" vivants de la Compagnie lui manquaient peut-être un peu. Elle préfera penser que seule la chasse aux man'ari lui manquait.
Revenir en haut Aller en bas
Amberina

Amberina

Messages : 203

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Mer 2 Jan - 20:53

Amberina de son côté ne se sera pas attardée en Norfendre, et à peine les au-revoir d'usage échangés, elle se sera empressée de rejoindre les Royaumes de l'Est pour y retrouver les gorilles et se remettre du froid et de ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Abermalt

Abermalt

Messages : 631

Feuille de personnage
Âge: Cinquantaine

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Dim 6 Jan - 5:08

Yerisha, en plus de l'accueil chaleureux des campements qu'elle alla retrouver, put prendre des nouvelles des différents alliés rencontrés au cours du périple.

Ainsi les hauts-elfes du Surplomb de Coursevent lui apprirent qu'ils avaient dores et déjà annoncé au Kirin tor, et donc à Kalecgos, le décès de Lazuligosa. Ils s'enquirent toutefois du sort de sa dépouille et furent rassurés d'apprendre que la Compagnie lui avait permis de reposer en paix, en fin de compte. Ils ajoutèrent qu'en l'absence de la dragonne, afin d'honorer sa mémoire, et en l'attente d'un éventuel remplaçant du Vol Bleu, ils prenaient sur eux de protéger les ruines de ceux qui voudraient en piller les savoirs, avec les satyres en première pensée. Ils offrirent à la draenei de partager leur repas durant les festivités du Voile d'Hiver, lui faisant goûter leur cidre pétillant, leurs thés chauds, ainsi qu'un copieux jambon au miel invoqué.

Les mets au campement de la Brigade paraissaient moins raffinés, mais étaient tout aussi bons. Yerisha put ainsi prendre place à un banquet où trônaient de grandes roues de fromage, des tourtes à la viande et où de la bière chaude était servie. En guise de renseignements utiles toutefois, la draenei fit chou blanc. Les brigadiers ne savaient pas grand chose de la magie runique et des élémentaires, si ce n'était que les nains de fer avaient autrefois tenté de dominer les seconds avec la première. La mage aurait certainement plus de chance auprès de la Ligue des Explorateurs, dont les membres étaient depuis longtemps rentrés à Forgefer.

Dans un autre registre, ses tours de magie fascinèrent bien vite les enfants, ajoutant à l'enchantement du Voile d'Hiver. Cependant, ils lui réclamèrent bien vite de sorts de givre et de neige. La draenei put aussi voir qu'Alice se montrait plus ouverte et curieuse, même si elle continuait de se détacher des autres enfants par son calme et sa discrétion. Elle voulut entendre la mage parler des périples de la Compagnie et lui raconta un peu sa vie au campement et avec les chevaux qu'elle apprenait à élever.

Quasiment à l'autre bout du monde, Amberina et ses compagnons gorilles reçurent la visite de Souk et Wouk, venus partager le récit de leurs dernières singeries. Ils furent bien contents de revoir la draenei et l'invitèrent donc à partager leurs festins de fruits exotiques. Grands voyageurs, ils racontèrent à la rangari leurs périples dans les îles où les mortels se ruaient actuellement afin d'y puiser ce nouveau minerai qui jaillissait de la terre. Une situation qui aurait pu être inquiétante pour les deux Dieux Sauvages, s'ils ne s'amusaient pas tant à perturber les efforts des mortels pour récolter l'azérite.

Ils firent ensuite passer à Amberina une tablette de bois pyrogravée, écrite des griffes de Meko l'élémentaire de feu. Celui-ci avait rencontré les deux singes lors de son voyage avec la montgolfière et leur avait demandé de porter ce message à leur connaissance commune. Il racontait ainsi qu'avec les autres objets, il n'avait pas encore atteint la Pandarie mais une île qui avait tout de même été occupée par les pandarens. Ils cherchaient désormais à améliorer leur moyen de transport afin de voyager plus vite, plus loin et sans subir les caprices du vent.

De leur côté, les Rocvent vivaient une réunion de famille plus solennelle, au cœur de Gilnéas. Après le retour de Thenna et Grisvald du Norfendre, ils s'étaient réunis au grand cimetière du Repos d'Aderic. Là, ils se recueillirent devant la tombe de Brunehilde sur laquelle ils déposèrent la boucle de ceinture de la défunte en guise d'offrande. Il n'y eut pas d'apparition mystique, pas de fantôme venu remercier le repos accordé par cette cérémonie faite en bonne et due forme, mais le geste apaisa tout de même les membres encore vivants de la famille. La mage y versa encore quelques larmes, mais Abermalt entreprit de la requinquer en lui racontant ses favoris parmi les faits d'arme de sa sœur. Il s'étendit longuement sur sa vaillance, que Grisvald qualifiait d'inconscience de son côté, mais les deux oncles de Thenna s'accordaient au moins pour dire que sa mère les avait tiré de bien des mauvais pas, dans lesquels il s'étaient généralement eux-mêmes fourrés.

Regonflée d'un peu de fierté, Thenna partit pour Dalaran, se mettant elle aussi à la recherche d'informations sur la nouvelle tendance qu'avait sa peau à se cristalliser. A ce sujet, Yerisha avait pu apprendre de Mirevoie que la cristallisation des êtres vivants avait longtemps été au cœur de ses recherches dans la forêt de cristal. La théorie la plus plausible à laquelle il était parvenu était la suivante : Le mana était partout, y compris dans les corps des êtres vivants. Mais si ce mana dispersé dans le corps était forcé de poindre à la surface -pour être plus facilement ponctionné, par exemple- alors il s'agglomérait sur la peau sous la forme de cristal. C'est d'après l'archimage ce qui était arrivé de manière incontrôlée et catastrophique dans la forêt : Lorsque des Bien nés avaient voulu tirer plus de puissance de leur environnement afin de se protéger de l'attaque des dragons bleus. Toutes les créatures vivantes s'étaient vues pétrifier dans leur propre mana, provoquant mutations et autres phénomènes magiques. Le fait que Thenna soit affligée d'une altération semblable préoccupait Mirevoie autant que cela suscitait son intérêt, et il était bien possible que cela soit déterminant dans sa décision d'accepter ou non la demande de tutorat de l'humaine...
Revenir en haut Aller en bas
Yerisha



Messages : 90

MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   Dim 6 Jan - 22:40

Photo souvenir de Alice avec sa poupée Yerisha - édition spéciale suite à la victoire des terribles Loups gris des neiges et d'ailleurs à l'Amphithéâtre de l'angoisse contre nombre d'adversaires redoutables.

Ne faites pas attention à l'arière-plan.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au front ! ...Après un léger détour   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au front ! ...Après un léger détour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

 Sujets similaires

-
» Archives de la Tour de la Fauconnerie au Louvre
» Pro Tour Paris
» Après 3 ans sur dofus ...
» [CR] Front Est - Automne '44 - Tigre vs T34
» Side Events au Pro Tour Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compagnie du Loup Gris :: La Façade :: Aventures-